Domaine Françoise André : décollage immédiat

Entamé en 2009, le renouveau du domaine Françoise André (historiquement Domaine des Terregelesses) se poursuit bon train. All About Burgundy a dégusté les 2014.

Lauriane André et Jérômes Desprès (au domaine Françoise André).
Lauriane André et Jérômes Desprès (au domaine Françoise André).

Près de 10 hectares, une gamme large et cohérente de vins du nord de la Côte de Beaune… De quoi donner de l’étoffe et du souffle à un projet qui avait déjà de l’allure.

En 2014, Lauriane André, gérante du Domaine Françoise André, reprenait l’exploitation de parcelles de corton-Renardes, de beaune premier cru Reversés. L’année précédente, c’était un pommard Vaumuriens (jusqu’alors exploité par le domaine Coche-Dury) qui ralliait notamment la bannière du domaine.

 

Ces sept dernières années, la famille André n’a donc pas cessé d’investir dans le domaine auquel elle a donné naissance en 1983 (elle ne l'exploitait pas directement jusqu’alors).
Lauriane André s’est adjointe les services de Jérôme Desprès (fils de l’ancien sommelier de Lameloise) pour la direction technique. Le domaine a obtenu la certification bio après avoir entamé une conversion dès 2011. Un vaste travail de replantation a été mené dans le vignoble et le mode de conduite (palissage plus haut) revu. Le tout favorisant la production de raisins mûrs et bien constitués. Et cette liste des évolutions n’est pas exhaustive… Pour boucler la boucle, on soulignera toute de même la mise en œuvre d’une nouvelle cuverie permettant un travail parcellaire précis.

 

L’objectif est des plus classiques en Bourgogne : « Simplement accompagner les vins pour sublimer nos terroirs », exposent à l’unisson Lauriane André et Jérôme Desprès. Les rouges sont égrappés à 100% et les blancs très peu bâtonnés. Le fût neuf utilisé avec parcimonie (pas plus de 30% et en demi-muid sur certaines cuvées), accompagne des élevages longs, permettant de conserver de la fraîcheur. Peu marqués par le boisé, les vins restent taillés pour la garde.

Dans un cet exercice l’élégant et rafraichissant millésime 2014 fait figure d’année témoin. Dégustation.

 

 

Blancs

 

 

 

Chorey-lès-Beaune Tue Bœuf – 15 sur 20

Le nom de ce climat fait sans doute référence à une difficulté labourer la terre. « Sur cette parcelle le sol est profonde et argileux », précise Lauriane André. Dans le verre, ce 2014 surprend positivement par son ampleur et sa puissance en bouche pour une appellation village d’entrée de gamme. Dès l’attaque une matière gourmande vient tapisser le palais. Un bon chardonnay de la côte de Beaune, mis en valeur par un boisé grillé-toasté bien intégré. Plaisir immédiat.

23,80 €

 

 

Savigny-lès-Beaune premier cru Les Vergelesses – 15,5 sur 20

Une parcelle historique, un demi-hectare, au domaine. Sur un profil puissant, évoquant une belle  maturité des raisins, ce savigny déploie une matière dense et profonde. « C’est un secteur précoce, parmi les premières parcelles que l’on récolte », précise Jérômes Després. Au sortir de la Combe de Savigny, ce climat est en effet orienté au sud-est. Le nez évoque les fruits jaunes avec intensité. Bien épaulé en bouche, il offre aussi une bonne longueur.

33,40 €

Pernand-Vergelesses premier cru Sous Frétille. Domaine Françoise André.

Pernand-Vergelesses premier cru Sous Frétille – 17,5  sur 20

Un vin de caractère, plein de sève et d’une grande pureté. Notre coup de cœur va incontestablement à cette cuvée issue des vieilles vignes (plus de 60 ans). Presque un demi-hectare situé sous la vierge qui domine la commune. Le nez se fait assez discret et monte en intensité au fil de l’aération. Il s’exprime avec beaucoup de finesse et d’épure. Une droiture qui se confirme en bouche. Une trame saline lui assure complexité et longueur. Il accompagnerait judicieusement du bar ou des coquilles Saint-Jacques.

 35 €

 

Corton-Charlemagne – 15 sur 20     

Pas toujours simple d’approche dans leur jeunesse les corton-charlemagne. Surtout ceux issus du côté Pernand-Vergelesses de ce grand cru. Ce 2014 se montre serré, en mode défensif aussi bien sur un plan aromatique que gustatif. De fines notes florales et épicées parviennent toutefois à s’exprimer. La bouche reste stricte. Un vin à conserver pendant au moins 5 ans en cave avant d’en saisir tout le potentiel.

108 €

 

 Rouges

 

 

Chorey-lès-Beaune Tue Bœuf – 15,5 sur 20

A l’image du blanc produit sur la même parcelle, ce chorey est une vraie bonne surprise. Sa concentration se fait sentir dès le nez sur des notes expressives de cassis, de cerises bien murs. Une texture charnue prend dès l’attaque du volume en bouche. Les tannins sont fins et suaves. Une belle concentration qui s’explique notamment par la faiblesse des rendements réalisés dans ces vignes taillée en cordon de royat.

21 €

 

Beaune Les Bons Feuvres – 14 sur 20

Situé sur les bas du coteau au sud de la colline de Beaune, ce terroir n’est pas le plus qualitatif de l’appellation. Il a cependant donné un 2014 digeste, désaltérant, d’une bonne longueur sur des notes de groseilles. Bien typé du millésime.

24,60 €

 

Savigny-lès-Beaune Ez Connardises – 15,5 sur 20

Un joli pinot-noir de la Côte de Beaune avec un caractère réglissé qui s’affirme aussi bien au nez qu’en bouche. La bouche est élégante, portée par une belle acidité. Une finale harmonieuse et persistante conclut la dégustation. Ce terroir est situé dans la partie nord de l’appellation, au débouché de la combe, avec une exposition au sud.

25,50 €

 

Beaune premier cru Reversés – 15 sur 20

Une petite parcelle au domaine, 26 ares, plantés de vignes d’une cinquantaine d’années. Des ceps donnant de petits raisins bien concentrés. Le nez développe de jolies notes de mûre, de cassis. Une maturité de fruit qui n’est pas si fréquente en rouge dans ce millésime marqué localement par la grêle. En bouche les tannins sont soyeux. L’ensemble donne un plaisir immédiat, sans réserve.     

45 €

Pommard Vaumuriens. Domaine Françoise André.

Pommard Vaumuriens – 17 sur 20

Cette parcelle de 30 ares rejoignait le domaine en 2013 (elle était exploitée jusqu’alors par le domaine Coche-Dury). Bonne pioche. Le vin ne répond pas à l’archétype du pommard puissant et tannique mais séduit par sa grande élégance. Il s’exprime sur des notes florales : pivoine, violette. Les tannins sont particulièrement raffinés, féminins. Bref, un pommard qui regarde nettement vers volnay. Un coup d’œil sur la carte de l’appellation permet de s’assurer qu’il ne s’agit pas que d’une vue de l’esprit…

35 €

 

 

Savigny-lès-Beaune premier cru Les Vergelesses – 16,5 sur 20

La terre est assez épaisse dans Les Vergelesses et l’argile donne souvent des vins solides. Confirmation avec ce premier cru d’une remarquable tenue. Sa carrure est celle d’une belle cuvée de garde : les tannins s’affirment avec une certaine vigueur mais sans agressivité. Son expression aromatique renvoie à une tonalité sauvage voir animale (cuir). D’une bonne concentration avec une pointe de fraîcheur en finale, c’est la bouteille sur laquelle on pourra compter dans 4 ou 5 ans.

32,60 €

 

Corton-Renardes – 15 sur 20

Avec ce millésime 2014, le domaine a repris l’exploitation d’une parcelle de 26 ares dans ce secteur de la colline de corton. Le voilà donc doté d’un grand cru blanc et d’un grand cru rouge. Le nez dévoile des notes complexes d’épices, de cassis et une pointe chocolatée. La bouche est charnue, construite sur des tannins fins. Une belle synthèse entre densité, indispensable à un grand cru, et la finesse.

85,20 €

 

 

7 Rempart Saint Jean
21200 Beaune
Tél. 06 24 66 38 86

> domaineterregelesses-francoiseandre.com

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Patrick (mardi, 21 mars 2017 19:05)

    Les ReverséEs plutôt non?

  • #2

    Laurent Gotti (mardi, 21 mars 2017 20:04)

    @Patrick Le domaine revendique bien "Les Reversés".

Partagez sur :

La Bourgogne vue de l'intérieur !

All About Burgundy est le premier média digital d'information consacré exclusivement aux vins de Bourgogne. Animé par Laurent Gotti, journaliste et dégustateur professionnel, il vous emmène au cœur des vins de Bourgogne.
Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux et/ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de la page d’accueil). A très bientôt !

 

All About Burgundy est aussi partenaire de la Collection Pierre Poupon : livres, cartes et atlas. Des ouvrages de référence sur la Bourgogne depuis 1952 ! Lien ici. Et des ateliers de dégustation à domicile A Portée de Vins. Voir ici.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

All about Burgundy |  328 route de Longvay  | Hameau de Gigny | 21200 Beaune

laurent.gotti@allaboutburgundy.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Dégustez, appréciez avec modération.