Domaine de Courcel : 100% Pommard

Le Domaine de Courcel (10,5 hectares) est l’un des noms historiques de Pommard. Il dispose d’une superbe palette de terroirs dont deux des premiers crus emblématiques de l’appellation : le Grand Clos des Epenots (monopole) et Les Rugiens. Des climats mis en valeur par une viticulture exigeante et de petits rendements (une trentaine d’hectolitres par hectare).

Gilles de Courcel, ex directeur de Chanson Père et Fils, est à la tête du domaine familial. LG
Gilles de Courcel, ex directeur de Chanson Père et Fils, est à la tête du domaine familial. LG

Relativement discret dans la presse vin, la famille de Courcel a fait le choix d’une production de vins de longue garde. Les vinifications s’opèrent en vendanges entières*, « sans que cela soit une religion », tempère Gilles de Courcel, et les élevages sont longs (21 à 23 mois). C’est Yves Confuron (issu d’une famille vigneronne de Vosne-Romanée) qui est en charge des vinifications. Fondé au 17e siècle, le domaine a la particularité de s’être transmis par les femmes depuis quelques générations. Ancien dirigeant de la maison Chanson Père et fils, Gilles de Courcel, s’y consacre aujourd’hui pleinement. Nous avons dégusté les 2015 et quelques Grand Clos des Epenots de millésimes plus anciens.


* Bien avant que cette approche se répande largement, au moins pour une partie de la récolte, dans de nombreux domaines de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits…

 

Bourgogne – 17 sur 20

Trois parcelles limitrophes à l’appellation pommard village du domaine donnent un vin d’une complexité et d’une profondeur nettement supérieures aux « standards » d’une simple appellation régionale. L’élevage long (20 mois) et les 20% de fût neuf montre clairement que cette cuvée n’est pas considérée comme une simple entrée de gamme. La palette aromatique se révèle large (épices, fruits noirs) et la bouche riche.

 

Pommard Vaumuriens – 15 sur 20

Ce terroir tardif de haut de Coteau est situé au sud de l’appellation (près des Rugiens) et se caractérise par une terre peu épaisse. Le domaine y dispose de deux parcelles, les dernières à être vendangées à l’heure de la récolte. Ce terroir favorise un profil de vin plutôt réservé, se distinguant par une aromatique délicate. En bouche, les tannins sont sérieux offrant une texture davantage en longueur qu’en ampleur.

 

Pommard premier cru Croix Noires – 16,5 sur 20

Nous passons cette fois en piémont de côteau, prés du village, sur des sols argileux et profonds. L’ensemble donne un beau pommard, typé, sur des notes de fruits noirs à maturité, des épices douces. La bouche est dense mais surtout d’une grande longueur. Une belle réussite.

 

Pommard premier cru Fremiers – 15,5 sur 20

Quelques mètres plus au sud, par rapport aux Croix Noires, suffisent à atteindre Les Fremiers. Là aussi la terre est assez épaisse mais le vin semble un peu moins démonstratif à ce stade. Après une attaque plutôt discrète en bouche,  il développe une belle matière qui tend à s’installer durablement en bouche. La finale épicée fait montre d’une bonne persistance aromatique également.

 

Pommard premier cru Rugiens – 16 sur 20

Opposer la finesse des Epenots à la masculinité des Rugiens est un jeu auquel on se prête souvent lorsque l’on déguste les vins de Pommard. Le terroir, il est vrai est bien différent : nous sommes ici à mi-coteau au sud de Pommard avec une grande diversité de sols. Pour autant si les tannins sont un peu plus présents en final que dans le Grand Clos des Epenots (voir ci-dessous), la finesse aromatique  à dominante florale et un certain soyeux des tannins montrent que nous ne sommes pas là en présence d’un vin rustique.

 

 

Le Grand Clos des Epenots dans le temps

 

Le Grand Clos des Epenots, 4,89 hectares, est un monopole du domaine de Courcel. C’est un terroir du nord de l’appellation, dans un secteur quasiment plat. Le sol caillouteux est toutefois assez peu profond, 40 à 60cm, et filtrant. Après tri, les raisins sont encuvés sans égrappage. A l’image des autres cuvées du domaine, les extractions sont assez longues, environ un mois. De même, les élevages s’étendent sur une période de près de deux ans (20% fût neuf). Les vins sont mis en bouteilles sans ni collage, ni filtration.
Le Grand Clos des Epenots démontre à travers cette dégustation une belle régularité dans la qualité, quelque soit le profil du millésime. Le privilège des grands…

Pommard premier cru Grand Clos des Epenots 2015 – 17 sur 20
Un beau terroir, des vignes de 70 ans et un millésime de belle maturité... Un triptyque qui donne au final un vin à la personnalité envoutante. Le nez s’ouvre spontanément sur des notes florales, de fruits noirs et d’épices. Le tout se mêle avec une grande harmonie. Rien ne semble forcé dans ce vin, il livre simplement son faste avec une spontanéité déconcertante. Assurément nous sommes là dans la famille des plus grands rouges de la Côte de Beaune.  

Pommard premier cru Grand Clos des Epenots 2011 -16,5 sur 20
Millésime friand, facile à déguster dans sa jeunesse, 2011 a aussi le mérite de ne pas s’en laisser compter question longévité. Très ouvert sur le plan aromatique (de belles notes de rose et de pivoine), ce pommard parait encore particulièrement fringant. Une texture d’une grande élégance déroule ses tannins soyeux en bouche. Rien que du plaisir.


Pommard premier cru Grand Clos des Epenots 2010 – 18,5 sur 20
Attention grande bouteille ! S’il est de bon ton d’avoir une préférence pour les grands pinots noirs de la Côte de Nuits, ce Grand Clos des Epenots pourrait faire de l’ombre à bien des climats réputés du vignoble nuiton. Il délivre des notes de cerise fraiche avec beaucoup d’intensité et d’harmonie en bouche comme au nez. L’équilibre entre acidité et moelleux est idéal. Une finale pure et d’une grand classe conclut la dégustation.


Pommard premier cru Grand Clos des Epenots 2007 – 16 sur 20
Le millésime précoce était aussi peu évident dans les vignes, résultat d’un été maussade. Les raisins avaient souvent besoin de tri. La robe surprend par ses reflets rubis témoignant d’une évolution peu marquée. Confirmation au nez où la palette d’arômes primaires, fruits rouges frais, est encore dominante. La bouche est vigoureuse, d’une belle tenue tout au long de la dégustation. Une bonne surprise.


Pommard premier cru Grand Clos des Epenots 2006 – 15 sur 20
La robe légèrement orangée montre que cette bouteille a commencé tranquillement à évoluer. Le nez ne montre pas de fatigue aromatique et reste assez frais avec une dominante vanillée, épicée et légèrement kirschée. La bouche est souple, ample. Le millésime solaire qu’était 2006 a généreusement posé son empreinte.  

 

Domaine de Courcel - 29 Place de l’Eglise - BP 22 F-21630 Pommard - Tél : (0)3 80 22 10 64
www.domainedecourcel-pommard.fr

 

Carte du vignoble de Pommard. © S.Pitiot et JC Servant. "Les Vins de Bourgogne".
Carte du vignoble de Pommard. © S.Pitiot et JC Servant. "Les Vins de Bourgogne".

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Partagez sur :

La Bourgogne vue de l'intérieur !

All About Burgundy est le premier média digital d'information consacré exclusivement aux vins de Bourgogne. Animé par Laurent Gotti, journaliste et dégustateur professionnel, il vous emmène au cœur des vins de Bourgogne.
Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux et/ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de la page d’accueil). A très bientôt !

 

All About Burgundy est aussi partenaire de la Collection Pierre Poupon : livres, cartes et atlas. Des ouvrages de référence sur la Bourgogne depuis 1952 ! Lien ici. Et des ateliers de dégustation à domicile A Portée de Vins. Voir ici.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

All about Burgundy |  328 route de Longvay  | Hameau de Gigny | 21200 Beaune

laurent.gotti@allaboutburgundy.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Dégustez, appréciez avec modération.