Merlin : la nouvelle génération arrive

Théo et Paul Merlin vignerons s'installent dans le Mâconnais sur les traces leurs parents.
Théo et Paul Merlin, vignerons, s'installent dans le Mâconnais sur les traces leurs parents.

Paul Merlin et son frère ainé Théo s’apprêtent à suivre les traces de leurs parents Corinne et Olivier Merlin.  Âgés respectivement de 21 et 24 ans, ils reprennent en novembre prochain l’exploitation de 8 hectares de vignes en appellation mâcon-villages, saint-véran et pouilly-fuissé. Chacun diplômés d’un BTS viticulture-œnologie au lycée de Davayé, avec un diplôme de l’école Suisse de Changins en plus pour Théo, les deux frères ont multipliés les expériences dans d’autres vignobles ces dernières années. Ils étaient tous les deux en Australie pour les vendanges au printemps dernier.  

 

Dans un premier temps une partie de la production devrait être vendue en raisins ou en moûts au négoce. L’autre partie serait vinifiée dans les installations du domaine Olivier Merlin (La Roche Vineuse). Une manière de préparer tranquillement la transition dans la famille Merlin. Olivier Merlin, 55 ans, s’est installé dans le Mâconnais en 1987 en reprenant le domaine du Vieux Saint-Sorlin. Il est aujourd’hui à la tête d’une dizaine d’hectares dans le Mâconnais et à moulin-à-vent.  

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0