Hospices de Beaune : retour à la réalité

La vente aux enchères des Hospices de Beaune s'est conclue ce dimanche par une baisse de près 28%. Si un repli était attendu, après les fortes hausses des quatre dernières éditions, son ampleur a surpris.

Les Hospices de Beaune ont enregistré leur plus forte baisse depuis plus de 10 ans. LG
Les Hospices de Beaune ont enregistré leur plus forte baisse depuis plus de 10 ans. LG

La baisse était souhaitée. Elle s’est produite. La 156e vente aux enchères des Hospices de Beaune s’est soldée par un repli de 27,75 % dimanche dernier. Les blancs accusant même une chute de près de 37%. « J’avais fait le bon pronostique mais je ne m’attendais pas à une telle baisse. On revient aux réalités du marché, à des bases saines », souligne Frédéric Drouhin, PDG de la maison Joseph Drouhin. Un constat partagé par de nombreux négociants.
C’est seulement la troisième baisse lors de 10 dernières éditions de cette vente. La dernière baisse aux Hospices de Beaune remontait à 2011 (-6,01%). C’est aussi la plus prononcée depuis 2005, date de la prise en main de l’événement par la maison Christie’s.


Les acheteurs historiques, les maisons de négoce bourguignonnes, ne manquaient d’ailleurs pas de souligner la prééminence de leur rôle dans le soutien des enchères. « Heureusement que le négoce est là pour acheter les millésimes intermédiaires et mobiliser leurs clients. Vue l’orientation des enchères, ceux qui pensaient ne pas acheter ont finalement acheté et ceux qui pensaient acheter moins ont acheté davantage », expose Benoit de Charette, directeur général de la maison Albert Bichot, première acteur de la vente depuis une vingtaine d’années. Les acheteurs locaux avaient d’ailleurs tous le sourire, heureux d’avoir pu convertir les ordres d’achats de leurs clients. Satisfait aussi de n’avoir pas renvoyé, une fois de plus, l’image d’une région inaccessible, atteinte par la folie des grandeurs.
D’autant que l’institution beaunoise peut également se féliciter d’avoir connu un après-midi prospère. L’ampleur du dévissage est à relativiser : les chiffres ramènent à ceux enregistrés en 2013. Il efface donc une édition 2015 tenue dans un contexte particulier, 48h après les attentats du 13 novembre, avec à la vente un millésime 2015 encensé par les observateurs. Il annule par la même occasion la hausse modérée de 2014 (+5,52%). Les enchères 2016 laissent le prix moyen d’une pièce (fût de 228 litres) à un niveau très élevé : près de 13 000 €. Ce prix était seulement de 5 560 € il y a tout juste 10 ans.
Il permet surtout aux Hospices de Beaune de réaliser un chiffre d’affaires de 7,7 millions d’euros qui servira à assurer les investissements de l’établissement public.

 

Mise à jour du 22 novembre 2016 :

L'Union des Maisons de Vins de Bourgogne communique :

 

Le négoce bourguignon a « assuré 80 % des ventes en valeur et acquis 8 des 10 pièces les plus chères » et à rappeler « sa présence indéfectible à cette vente. L’hôpital a de nombreux chantiers ambitieux et, pour préserver son indépendance, il pourra toujours compter sur le soutien des maisons de vins de Bourgogne. (...) Cette 156ème Vente des Vins des Hospices de Beaune a totalisé 7 731 300 euros (hors frais Christie ‘s), soit la deuxième plus grande vente historique après celle de 2015. »

 

Frédéric Drouhin, Président de l’Union des Maisons de Vins de Bourgogne, a souhaité également rendre hommage à Antoine Jacquet (ndlr : décédé le mois dernier), directeur de l’hôpital, « qui a consacré 28 ans de sa vie professionnelle à moderniser et développer les infrastructures hospitalières de Beaune et du sud de la Côte d’Or. »


Les résultats en chiffres

 

Évolution du prix moyen de la pièce (fût de 228 litres) : -27,75%

Rouges : -24,90 % (470 pièces)
Prix moyen de la pièce : 12 799 €

 

Blancs : -36,78% (125 pièces)
Prix moyen de la pièce : 13 728 €

 

Chiffre d’affaires final : 7 731 300 €

Pièce de Charité : 200 000 €. Elle a été remportée par deux co-acheteurs : Jean-Claude Bernard, propriétaire de l'Hôtel du Cep à Beaune et Yan Hong Cao, femme d'affaires chinoise. Elle possède des mines de jade et une chaîne de magasins. Elle avait déjà acheté la pièce du président en 2013.


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Partagez sur :

La Bourgogne vue de l'intérieur !

All About Burgundy est le premier média digital d'information consacré exclusivement aux vins de Bourgogne. Animé par Laurent Gotti, journaliste et dégustateur professionnel, il vous emmène au cœur des vins de Bourgogne.
Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux et/ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de la page d’accueil). A très bientôt !

 

All About Burgundy est aussi partenaire de la Collection Pierre Poupon : livres, cartes et atlas. Des ouvrages de référence sur la Bourgogne depuis 1952 ! Lien ici. Et des ateliers de dégustation à domicile A Portée de Vins. Voir ici.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

All about Burgundy |  328 route de Longvay  | Hameau de Gigny | 21200 Beaune

laurent.gotti@allaboutburgundy.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Dégustez, appréciez avec modération.