Quatre nouveaux premiers crus au domaine Heitz-Lochardet

Armand Heitz, jeune vigneron de Chassagne-Montrachet. LG
Armand Heitz, jeune vigneron de Chassagne-Montrachet. LG

Le domaine Heitz-Lochardet vient de s’étoffer de quatre nouveaux premiers crus sur l’appellation Chassagne-Montrachet. Trois dans le sud du village : Tête de Clos, Francemont et Petit Clos et un quatrième dans le nord de l’AOC : Chenevottes. A noter que Francemont est planté en pinot noir, les trois autres étant voués à la production de blancs. De nouvelles références qui viennent élargir une gamme qui avait déjà fière allure : Chevalier-Montrachet, Pommard Rugiens, Meursault Perrières, etc.
Une satisfaction inattendue pour Armand Heitz, jeune vigneron, installé en 2013 (lire notre dégustation) : « Ces vignes appartiennent à ma tante, le métayer qui s’en occupait a décidé de stopper son activité l’été dernier. Ma tante dont le souhait est de reconstituer le domaine tel qu’elle l’a connu quand son père et son grand-père l’exploitait me le a naturellement confiées ». Ces nouvelles parcelles totalisent une superficie d’un peu plus d’un hectare. Le domaine Heitz-Lochardet passe ainsi à 8 hectares. De nouvelles plantations en appellation régionale sont prévues en 2017.

24 Rue Charles Paquelin - 21190 Chassagne-Montrachet - Tél. 03 80 21 33 19

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0