Sébastien Giroux passe la cinquième

Producteur en pouilly-fuissé, pouilly-loché, Sébastien Giroux s’inspire directement des pratiques qu’il a vu à l’œuvre dans les domaines de référence du Mâconnais. Un nom à suivre...

Sébastien Giroux a repris les 6,5 ha du domaine familial. LG
Sébastien Giroux a repris les 6,5 ha du domaine familial. LG

Certains prennent des chemins de traverse avant de rejoindre l’exploitation familial, Sébastien Giroux a lui emprunté des routes de rallye. Passionné de sport automobile, il voyagera pendant dix ans aux quatre coins de la planète pour préparer les voitures de quelques-uns des grands pilotes de la discipline (dont Sébastien Loeb). Mais les voyages finissent par lui peser : « Ça devenait plus un contrainte qu’un plaisir », explique le vigneron. En 2007, il retourne sur les bancs de l’école pour passer un BTS en viticulture et œnologie à Davayé. Sébastien Giroux réalise des stages, notamment chez les frères Bret, et s’installe finalement sur l’exploitation familiale tenue jusqu’alors par son père Yves : 6,5 hectares sur les appellations pouilly-loché, pouilly-fuissé et mâcon-fuissé.
Son approche s’inspire directement des pratiques qu’il a vu à l’œuvre dans les domaines de référence du Mâconnais : retour au travail du sol, maitrise des rendements plus rigoureuse, vendanges manuelles uniquement (il se partage une équipe de vendangeurs avec son Frère Olivier à la tête du Clos des Rocs). Des essais en biodynamie sont menés. En cave, il a également  investi dans un pressoir pneumatique avec l’objectif de moins triturer ses raisins et mise sur des élevages plus longs.
« J’aime la finesse que ce soit en pinot noir comme en chardonnay. La Bourgogne est une région faite pour cela. Il faut récolter des raisins mûrs tout en ayant des vins qui ont de l’allonge en bouche, de la longueur, un côté salin. Il faut gérer ses fûts pour que le bois se fonde, éviter un caractère vanillé C’est du boulot ! », explique Sébastien Giroux.
Le vigneron qui a intégrer l’association des artisans vignerons de Bourgogne du sud cette année. « J’en suis très content. Cela permet d’échanger avec des gens qui parlent franchement de ce qu’ils font ».
L’association s’est quant à elle enrichie d’un membre aux idées très claires sur son métier et sur les vins de sa région.

Pouilly-Fuissé du domaine Giroux. LG

Mâcon-Fuissé Vers Chânes 2014 – 15 sur 20

Les qualités d'un joli mâcon sont au rendez-vous : générosité aromatique (sur des notes de fruits jaunes) et gourmandise. Sa profondeur en bouche témoigne d'une bonne maitrise de la vigne. La finale est légèrement miellée. A boire dans les 2 ou 3 ans.

11 €


Mâcon-Fuissé 2015 - 14,5 sur 20

Une cuvée issue de trois parcelles. Elle donne un plaisir immédiat affichant de belles rondeurs en bouche. Son expression aromatique, avec une dominante sur la pêche, est nette tout en ne reniant pas une maturité assez poussée. A déguster bien frais.
8,50 €

Pouilly-Loché 2014 – 14 sur 20
De jeunes vignes sont ici mises à contribution. Le nez évoque des touches exotiques et miellées. La bouche est ample, gourmande mais d’une longueur assez moyenne. Sébastien Giroux ne cache qu’il aimerait gagner en finesse sur cette cuvée. Question de sélection du matériel végétal selon lui.
11,80 €

Pouilly-Loché Au Bucher 2014 – 16 sur 20
Sébastien Giroux a décidé d’isoler une parcelle de 80 ares dans ce climat au sol marneux. Le vin montre une aromatique plus en retenue que les cuvées précédentes. Un surcroît de fraicheur aussi. Une belle matière s’installe durablement en bouche. Un bourgogne blanc sudiste certes, mais gracieux. Il bénéfice d’un élevage avec un petit apport de fût (environ 20% de la cuvée).
16,50 €


Pouilly-Fuissé 2014 – 15,5 sur 20
Un assemblage de plusieurs parcelles avec une moyenne d’âge des vignes d’une quarantaine d’années. Cette fois le pourcentage de fût monte à 50%. L’impact aromatique de cet élevage sous-bois est assez discret (quelques notes de fruits secs) mais l’apport structurant du fût est davantage perceptible en bouche. La texture est profonde, bien patinée.
14,50 €

Pouilly-Fuissé « Les Raidillons » 2014 – 16,5 sur 20
Plusieurs parcelles, bien pentues (Les Raidillons n’est pas un Climat), donnent naissance à cette cuvée complexe et d’une grande longueur. Des notes florales, délicates, se déploient au nez. Une matière d’un joli grain se dévoile de l’attaque à la finale. De la classe !
19 €

Pouilly-Fuissé vieilles vignes 2013 – 16,5 sur 20
Un millésime compliqué  où la date de vendanges était importante (des pluies ont fait évoluer les raisins rapidement pendant la récolte). Sébastien Giroux s’en est visiblement très bien sorti avec ce pouilly-fuissé profond et complexe. La parcelle, dans le Climat les Belouzes sur la commune de Fuissé, est composé de vignes qui 75 ans environ. Des arômes d’amande et d’ananas rôti montent au nez. La finale est persistante. Il mérite d’être attendu quelques années.

19 €

 

10 Lotissement Mollards, 71960 Fuissé
Tél. : 03 85 35 63 64


> Les vins de Sébastien Giroux sont à découvrir lors du salon des artisans vignerons de Bourgogne du sud, du 29 au 31 octobre prochains : voir ici.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Partagez sur :

La Bourgogne vue de l'intérieur !

All About Burgundy est le premier média digital d'information consacré exclusivement aux vins de Bourgogne. Animé par Laurent Gotti, journaliste et dégustateur professionnel, il vous emmène au cœur des vins de Bourgogne.
Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux et/ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de la page d’accueil). A très bientôt !

 

All About Burgundy est aussi partenaire de la Collection Pierre Poupon : livres, cartes et atlas. Des ouvrages de référence sur la Bourgogne depuis 1952 ! Lien ici. Et des ateliers de dégustation à domicile A Portée de Vins. Voir ici.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

All about Burgundy |  328 route de Longvay  | Hameau de Gigny | 21200 Beaune

laurent.gotti@allaboutburgundy.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Dégustez, appréciez avec modération.