Vendanges 2016 : En ordre dispersé

La majorité des domaines bourguignons sont, ou seront, en vendanges cette semaine. Pour autant le choix de la date de récolte, parcelle par parcelle, n’a jamais autant ressemblé à un casse-tête chinois.

Le millésime 2016 est marqué par une hétérogénité de la maturité des raisins. LG
Le millésime 2016 est marqué par une hétérogénité de la maturité des raisins. LG

Des vendanges « délicates », « compliquées » même. Le vocabulaire des producteurs bourguignons tournent autour de ces deux mots à l'heure de ressortir les sécateurs. Pas d'optimisme béat ou d'enthousiasme débordant en vue...

Pour qui n’a pas suivi les premiers épisodes de la saison 2016 en Bourgogne, cette retenue peut surprendre. Certes août et septembre, au beau fixe, ont été une véritable bénédiction, mais le gel et le mildiou ont laissé des traces durables. Le retour du beau temps et de la chaleur ont aussi entrainé localement un stress hydrique des ceps à partir de la fin août. Les vignes ont eu tendance à bloquer la maturation de leurs raisins.
Alors que certaine grappes étaient parfaitement mûres dès le 15 septembre dans le sud de la Bourgogne, affichant de jolis degrés potentiels, avec des matières concentrées et pulpeuses, d’autres ont passé le stade de la véraison il y a quelques jours seulement (changement de couleur des raisins s’effectuant environ un mois avant la pleine maturité).
Une situation qui n’est pas exceptionnelle. D’une parcelle à l’autre la maturation des raisins est rarement homogène. Elle est fonction de l’exposition, de l’altitude, du rendement des vignes, etc. Les vignerons déterminent en début de récolte un circuit de vendanges en fonction des prélèvements. Seulement en 2016, cette hétérogénéité se constate à l’intérieur même de certaines parcelles, voire parfois d’un même pied… D’où la difficulté à déterminer la bonne date pour envoyer vendangeurs ou machines à vendanger dans les rangs. Un casse-tête résultant essentiellement des gelés de la fin avril qui ont touché une large partie nord de la Bourgogne. Elles ont bloqué, retardé, le cycle végétatif. Ou conduit la plante à produire de nouveaux raisins en décalé. Les soubresauts qui ont suivi n’ont pas permis aux écarts de se combler ou trop peu.
Bref, bien malin celui qui à ce stade peut parler de petit ou de grand millésime… 
Points positifs : de l’avis général des producteurs interrogés les raisins sont sains et les prévisions météo laissent entrevoir une belle période de temps ensoleillé jusqu’à début octobre au moins. Les vignerons sérieux prendront donc le temps d’évaluer la situation et ajusteront leur date de récolte sans précipitation.
Dans certains secteurs, le Mâconnais en particulier, le potentiel de récolte est généreux. Plus au nord, les pluies du week-end dernier ont été bénéfiques dans les secteurs touchés par la sécheresse.
Si le temps favorable persiste,ce millésime, déjà entré dans les annales pour ses gelées de printemps et sa pression de mildiou exceptionnelles, peut potentiellement offrir des bouteilles de haut vol. Mais toute généralité sur 2016 est hors de propos…

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    hugo.van.landeghem@pandora.be (mercredi, 21 septembre 2016 14:59)

    Merci beaucoup pour ces informations intéressantes..
    Je viens de revenir de la région de Bordeaux. Environ les mêmes problèmes de sécheresse et hétérogénité de maturation en fonction du terroir et la location. Bordeaux n'a pas eu ce problème de gel que la Bourgogne a eu.
    Normalement on s'attend à un très bon millésime, voir grande année. Mais cet optimisme est bien connu à Bordeaux.
    Tout dépend si la vigne a bien résisté à la sécheresse ou pas. L'état des vins était en général promettant.
    Hugo Van Landeghem

  • #2

    Laurent Gotti (mercredi, 21 septembre 2016 15:57)

    @Hugo Van Landeghem Merci à vous pour ces infos ! Tant mieux si Bordeaux si s'en sort bien en volume. Si en plus la qualité est rendez-vous... Nous nous méfierons quand même un peu s'ils parlent de "millésime du siècle" ;-).

  • #3

    Edison Bentz (mardi, 07 février 2017 06:34)


    Fantastic website. Plenty of helpful info here. I'm sending it to some friends ans also sharing in delicious. And of course, thanks on your sweat!

Partagez sur :

La Bourgogne vue de l'intérieur !

All About Burgundy est le premier média digital d'information consacré exclusivement aux vins de Bourgogne. Animé par Laurent Gotti, journaliste et dégustateur professionnel, il vous emmène au cœur des vins de Bourgogne.
Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux et/ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de la page d’accueil). A très bientôt !

 

All About Burgundy est aussi partenaire de la Collection Pierre Poupon : livres, cartes et atlas. Des ouvrages de référence sur la Bourgogne depuis 1952 ! Lien ici. Et des ateliers de dégustation à domicile A Portée de Vins. Voir ici.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

All about Burgundy |  328 route de Longvay  | Hameau de Gigny | 21200 Beaune

laurent.gotti@allaboutburgundy.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Dégustez, appréciez avec modération.