La véraison a débuté

Pinot noir au stade véraison en Côte de Nuits. LG.
Pinot noir au stade véraison en Côte de Nuits. LG.

La véraison a débuté un peu avant la mi-août dans le vignoble bourguignon. Ce stade, caractérisé par un changement de coloration des raisins, marque le début de la dernière ligne droite avant les vendanges. Les températures assez chaudes des dernières semaines ont encouragé le phénomène et permis aux vignes de poursuivre leur cycle sur un rythme assez soutenu. Quelques jours ont été certainement rattrapés par rapport au « retard » constaté à la floraison.

Pour autant, le caractère tardif du millésime ne se dément pas. A titre de comparaison, ce stade avait été atteint dès les premiers jours d'août l'année dernière. Les premiers raisins devraient être prêts à couper qu’à la fin septembre.

La pression du mildiou, très intense en juin et juillet, est restée forte. « Le temps a été ensoleillé mais avec des pluies régulières qui ont entretenu la maladie.  Il faudra rester vigilant jusqu’au bout, prévient Eric Germain, œnologue de la maison Vincent Girardin (Meursault). Nous ne serons pas à l’abri d’un phénomène de pourriture ».

La difficulté du millésime résidera également dans la grande hétérogénéité de l’évolution de chaque grappe. Résultat du gel qui a durement frappé le vignoble fin avril. En fonction de l’emplacement de chaque parcelle, et même au sein de chaque cep, comme nous le notions déjà lors de la floraison (lire ici), les décalages se répercutent tout au long du cycle. L’évaluation de la date optimale de récolte sera très certainement un vrai casse-tête pour les vignerons.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0