Drouhin présente ses premiers vins des Hospices de Belleville

Le partenariat entre la maison Joseph Drouhin (Beaune) et les Hospices de Belleville (Beaujolais) vient de porter ses premiers fruits. Trois premières cuvées, du millésime 2014, ont été mises en bouteille : Fleurie, Brouilly et Morgon.
Les projets de la maison se concrétisent donc selon la feuille de route tracée l’an dernier par Frédéric Drouhin, PDG de la maison.
« S'il est possible de produire des cuvées parcellaires aux Hospices de Belleville, nous le ferons. Pour sortir par le haut, il faut jouer la carte des terroirs !", expliquait-il .
C’est précisément l’approche mise en place avec notamment une réflexion sur l’égrappage en fonction des parcelles.
Les vins ont été vinifiés pour partie à la bourguignonne (égrappage) et élevés sous-bois (pièce de 500 litres). L’autre partie a connu des cuvaisons par macération carbonique beaujolaise suivies d’un élevage en cuve inox.
Le domaine des Hospices de Belleville compte 14 hectares, auparavant exploités en métayage par deux vignerons.

Prix conseillés :

  • Fleurie 15 €
  • Brouilly 14 €
  • Morgon 13 €

Écrire commentaire

Commentaires: 0