Classement des vins les plus chers du monde : info ou intox ?

Le richebourg d’Henri Jayer est passé devant la romanée-conti au classement des vins les plus chers du monde  : 15 195 dollars la bouteille ! C’est le site Wine Searcher qui l’affirme. Gros sous, grands vins, grande supercherie ? All About Burgundy décrypte les dessous d’un buzz.  

Le richebourg d'Henri Jayer, vin le plus cher du monde selon Wine Searcher.
Le richebourg d'Henri Jayer, vin le plus cher du monde selon Wine Searcher.

Dieu sait comment le vigneron Henri Jayer aurait réagi à la nouvelle. Le béret vissé sur la tête et roulant calmement les « r », il se serait très certainement contenté d’une réponse laconique, teintée de dérision. Presque dix ans après sa mort, le viticulteur de Vosne-Romanée n’aura donc jamais autant connu la gloire.
Pourtant, sans remettre en question les qualités de ses vins, la tête du classement de Wine Searcher est une surprise et mérite un sérieux décryptage. Comment un micro-phénomène devient une information planétaire ?
Un rappel tout d’abord. Le dernier millésime de Richebourg signé Henri Jayer a été produit en 1987. Le vigneron exploitait à l’époque une superficie de 0,35 hectares dans le grand cru Richebourg (2 parcelles aujourd’hui retournées dans le giron du domaine Méo-Camuzet). A peine plus d’un millier de bouteilles ont été produites les bons millésimes. Combien reste-t-il de bouteilles aujourd'hui dans les caves ? Si peu qu’il y a de quoi s’interroger sur la virtualité de ces chiffres.
« Est-ce que ce classement est basé sur de réels échanges ou sur des propositions de prix ? Rien n’empêche un commerçant d’afficher un prix très haut et  je ne suis pas certain que ces prix traduisent des transactions réalisées », questionne Pascal Kuzniewski, expert en vin agréé auprès des commissaires-priseurs. « C’est le vrai problème avec ces classements, on ne connait pas le nombre de transactions effectuées. Il est très difficile de cerner le nombre de bouteilles qui circulent, qui sortent des caves ».


La primauté des Bourgognes


Pascal Kuzniewski expert en vin examine une bouteille de Romanée-Conti.
Pascal Kuzniewski expert en vin agréé examine une bouteille de Romanée-Conti.

Outre le cas Jayer, que l’on retrouve en troisième position avec son Cros Parantoux, la primauté des vins de Bourgogne est écrasante dans ce classement (voir en bas de page). Ils occupent 40 places sur les 50 premières. Une consécration du « small is beautiful ». Exemple : le montrachet du Domaine Leflaive s’échange plus cher que celui du domaine de la Romanée-Conti.
« Je ne veux pas dire qu’il est moins bon que celui de la Romanée-Conti mais j’ai quand même une petite préférence pour ce dernier », s'étonne Pascal Kuzniewski.  Une affaire de quantité là encore. Le Domaine de la Romanée-Conti produit environ 2500 bouteilles de montrachet par an contre quelques centaines seulement pour le domaine Leflaive.
Il est cependant indéniable que ce classement vient traduire un goût de plus en plus affirmé pour les vins de Bourgogne de la part d’un public fortuné. On pense bien-sûr à l’Asie. Ils ont découvert ou redécouvert la Bourgogne au moment où les prix flambaient à Bordeaux.  « Certains acheteur ont le sentiment d’avoir été floués avec les millésimes 2009 et 2010 à Bordeaux. Les prix des vins qu’ils ont achetés ont baissé de 25% par rapport à leur sortie en primeurs », constate Pascal Kuzniewski. Conséquence directe ? Le premier Bordeaux, région qui dispose pourtant de la plus grande notoriété mondiale, ne figure qu’en 18ème place (Pétrus à Pomerol).
Revenus de  Bordeaux, ces acheteurs sont arrivés sur ce micro marché déjà bien saturé des « Bourgognes de collection » pour ne pas écrire des « Bourgognes de spéculation »…
Les enseignements de ce classement sont sans équivoque :  la rareté est au moins aussi importante que la qualité pour faire flamber un prix.
« C’est le reflet des évolutions de la société vers une hyper-sélectivité prédominante : le plus cher, le produit haut de gamme, l’objet d’art qui prend le dessus. Quand je vois les prix de certaines bouteilles que j’ouvre et la qualité d’autres qui ne font pas partie de cette liste, je me dis qu’il y a du travail d’explication à faire… Il faut vendre ces bouteilles inaccessibles à ceux qui veulent les acheter et continuer à faire le métier en rappelant qu’il y a bien d’autres choses qui existent », conclut Pascal Kuzniewski. Pour avoir goûté quelques grandes bouteilles de Bourgogne à des prix pas plus élevés qu’une trentaine d’euros, nous approuvons à 100 % !


Le musigny de Jacques-Frédéric Mugnier bientôt dans le top 20 ?
Le mois dernier Jacques-Frédéric Mugnier, viticulteur à Chambolle-Musigny, annonçait qu’il ne mettrait en vente ses musigny (grand cru de la Côte de Nuits) qu'après les avoir laisser vieillir plusieurs années dans ses caves.
« Aucun vin ne peut-être qualifié de grand s’il ne dispose pas de la capacité à s’améliorer avec le temps. Mais la patience n’est pas la vertu
la plus répandue de nos jours et les vins mûrs sont devenus difficiles à trouver
», expliquait le vigneron.
Peut-être Jacques-Frédéric Mugnier a-t-il été poussé à prendre cette décision au vu des tarifs atteints par ces vins lorsqu’ils arrivent, après quelques années, entre les mains de revendeurs s’octroyant des marges exponentielles. En tous cas, cette raréfaction annoncée de l’offre va très certainement pousser le musigny du Château de Chambolle vers les hauteurs des vins les plus chers…


Le classement Wine Searcher 2015 consacre Henri Jayer et la romanée-Conti... Et au-delà la Bourgogne avec 13 vins dans les 18 premiers...
Le classement Wine Searcher 2015 consacre Henri Jayer et la romanée-Conti... Et au-delà la Bourgogne avec 13 vins dans les 18 premiers...

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Cimmati (lundi, 05 octobre 2015 21:24)

    Le 15eme traduit la faiblesse du classement...

  • #2

    Jeanne marie de champs (jeudi, 15 octobre 2015 19:58)

    Les vins rares sont comme des tableaux . Mais quand on visite le monde on croise des collectionneurs qui
    Ont bu ces vins et ils sont nombreux . Combien reste il de bouteilles ? Et combien de fois ont elles fait le tour de monde ?a noter que certaines sociétés de vente aux enchères garantissent un prix 'premium' di la caisse n a jamais été ouverte ?comment peut on deguster ? Mais quel plaisir de deguster et partager entre amis un vin de bourgogne ,

  • #3

    Laurent Gotti (vendredi, 16 octobre 2015)

    @Jeanne marie de champs Oui l'idéal reste encore de déguster ces bouteilles sans qu'elles aient fait l'objet d'une spéculation effrénée...

  • #4

    Duval (dimanche, 05 février 2017 15:58)

    Bonjour ,
    J ai une bouteille de bollinger 1973 servi au mariage de lady diana .
    Je souhaiterai connaître son prix .
    Merci

Partagez sur :

La Bourgogne vue de l'intérieur !

All About Burgundy est le premier média digital d'information consacré exclusivement aux vins de Bourgogne. Animé par Laurent Gotti, journaliste et dégustateur professionnel, il vous emmène au cœur des vins de Bourgogne.
Suivez nos actualités sur les réseaux sociaux et/ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de la page d’accueil). A très bientôt !

 

All About Burgundy est aussi partenaire de la Collection Pierre Poupon : livres, cartes et atlas. Des ouvrages de référence sur la Bourgogne depuis 1952 ! Lien ici. Et des ateliers de dégustation à domicile A Portée de Vins. Voir ici.

 

Reproduction interdite sans autorisation.

All about Burgundy |  328 route de Longvay  | Hameau de Gigny | 21200 Beaune

laurent.gotti@allaboutburgundy.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Dégustez, appréciez avec modération.