Côte de Nuits-Villages : AOC puzzle

Cinq "petits" villages de la Côte de Nuits sont regroupés sous la bannière de cette appellation trop souvent négligée.

Le Clos des Langres ouvre les Côtes de Nuits-villages par le sud. Laurent Gotti
Le Clos des Langres ouvre les Côtes de Nuits-villages par le sud. Laurent Gotti

L’AOC Côte de Nuits villages est une appellation éparpillée. Car derrière ce nom de « villages », il faut comprendre cinq communes trop petites ou trop peu lisibles pour revendiquer chacune une appellation (à l’exception de Fixin où coexistent deux AOC). Ces villages sont : Corgoloin, Comblanchien, Prémeaux-Prissey (aussi englobé dans l’AOC Nuits-Saint-Georges), Brochon et donc Fixin.
La superficie réduite qu’ils représentent, 160 hectares, constitue l'une des causes du déficit de notoriété de l'appellation. Par ailleurs, il est difficile de déterminer un caractère type à l’ensemble de la production. Beaucoup de terroirs sont pourtant très bien placés. Les prix des bouteilles, en dessous de 20 euros, rendent ces vins attractifs pour l’amateur qui souhaite se procurer un rouge de la Côte de Nuits sans trop entamer son budget. Des vins souvent dotés d’une belle structure, complexes et qui vieillissent bien. D’autant que cette appellation n’est pas avare en producteurs de qualité : René Bouvier, Philippe Charlopin, Chopin Père et fils, Gachot-Monnot, Déserteaux-Ferrand, Patrice Rion, Frédéric Magnien, David Duband, Sylvain Loichet, Jean-Jacques Confuron et quelques grandes maisons de Beaune sont parmi ceux-là.

Carte du vignoble de la Côte de Nuits. © S.Pitiot et JC Servant. "Les Vins de Bourgogne".
Carte du vignoble de la Côte de Nuits. © S.Pitiot et JC Servant. "Les Vins de Bourgogne".

Écrire commentaire

Commentaires: 0