Côte de Beaune : en rouge et blanc

La colline de Corton au nord de la Côte de Beaune. Laurent Gotti.
La colline de Corton au nord de la Côte de Beaune. Laurent Gotti.

La Côte de Beaune ou le pays des grands blancs… Corton-Charlemagne, Montrachet, Meursault, etc. Des noms à faire briller mille étoiles dans les yeux des amateurs de grands vins blancs de la planète.
Aucun doute pour les connaisseurs avisés et lucides : en ce domaine, la Bourgogne monte sur la plus haute marche du podium. Bien-sûr Chablis au nord, ou encore Pouilly-Fuissé au sud, contribuent à la grande diversité d'expression des blancs bourguignons. Mais le jardin d’Eden du chardonnay est bel et bien là, entre le nord de Beaune (Corton-Charlemagne) et le sud du département de Côte-d'Or (Chassagne-Montrachet). Soit à peine 25 kilomètres de côte.

Cependant la spécificité de la Côte de Beaune est aussi de faire coexister, avec de grandes réussites, le blanc et le rouge. Quelques appellations peuvent se targuer d'être de véritables spécialistes du pinot noir : Aloxe-Corton, Pommard, Beaune, Volnay, etc.

Comme la Côte de Nuits, le vignoble beaunois est très majoritairement orienté à l'est et profite des premiers rayons du soleil. Mais les vignes s'enfoncent aussi en profondeur dans des combes, ces petites vallées qui échancrent le coteau. Ces dernières contribuent tout autant à rendre le paysage plus panaché à nos yeux qu'à ajouter des nuances de saveurs à une palette gustative déjà large au palais. Bref, la Côte de Beaune recèle bien des trésors...

 

Superficie du vignoble de la Côte de Beaune : 6 000 ha

 

Les AOC villages de la Côte de Beaune  (cliquez sur un nom au choix )  :

Carte du vignoble de la Côte de Beaune. © S.Pitiot et JC Servant. "Les Vins de Bourgogne".
Carte du vignoble de la Côte de Beaune. © S.Pitiot et JC Servant. "Les Vins de Bourgogne".

Écrire commentaire

Commentaires: 0